Comment démarrer un mouvement : Derek Sivers

Regardons un mouvement se créer en l’espace de 3 minutes.

Dans la foule d’un festival, un homme danse, seul contre tous. Soudain, quelqu’un d’autre ose le rejoindre et le premier l’accueille à bras ouverts et gesticulants. Cette deuxième personne vient de faire basculer la situation. Elle montre qu’il est possible de suivre l’exemple et comment le faire. A l’arrivée de chaque nouveau danseur, le petit groupe gagne en momentum, il crée la tendance. Rapidement, il devient la norme et les plus septiques finiront par se lever pour ne pas avoir l’air en marge. Dans un champ, dans un bureau, dans n’importe quelle assemblée : voilà comment se crée un mouvement !

A travers cette démonstration, Derek Sivers veut mettre en valeur une figure en particulier : le premier suiveur, celui qui a pris parti dès le début. “Le premier suiveur est ce qui transforme un marginal en un leader”. Le leader sera félicité pour son audace, mais ce sont les premiers à avoir rejoint la danse qui ont renforcé et légitimisé son action. “Si vous souhaitez réellement lancer un mouvement, ayez le courage de suivre.”

Illustration : Comment démarrer un mouvement

Le terme “suiveur”, traduit littéralement de l’anglais dans les sous-titres de cette vidéo, a une connotation très péjorative. Le suiveur ne pense pas par lui même, il ne fait qu’imiter. En français, les followers qui peuplent les réseaux sociaux deviennent les abonnés ; une petite pirouette de langage qui en dit long. Personne ne veut être perçu comme un suiveur, même sur Twitter. Tout le monde préférerait être l’original. Derek Sivers met cette conception sens dessus dessous. Il nous rappelle que suivre signifie aussi prendre parti, soutenir, s’impliquer, contribuer. On parle là de suivre avec attention, par conviction. En suivant, on devient un instigateur à son propre niveau.

Une personne seule, aussi brillante soit-elle, peut essayer de créer un mouvement, mais ce sont ceux qui l’entourent qui feront qu’un mouvement se crée. Une belle leçon pour une vidéo d’un homme dansant torse nu dans un pré : sérieusement, on ne peut qu’aimer les conférences TED !

L’année dernière, une petite bande a décidé de créer quelque chose à Tours. A vous, les premiers à nous avoir fait confiance – qui avez assistés aux conférences dans la salle Ockeghem, un lieu-relais ou sur Youtube – merci d’en avoir fait un mouvement ! Maintenant, tentons ensemble de l’amplifier. La deuxième édition du TEDxTours est en préparation depuis plusieurs mois. Notre objectif en 2016 : propager l’esprit TEDx bien au delà des quatre murs de la conférence. Ce TEDxTours aura lieu partout où des gens ont envie de célébrer la réflexion, l’esprit critique, l’engagement, l’innovation et toutes ces petites idées qui peuvent à terme changer le monde. Vous nous suivez ?